insultant

insultant

insultant, ante [ ɛ̃syltɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• v. 1690; p. prés. de insulter
Qui insulte; qui constitue une insulte. injurieux, offensant, outrageant. Propos insultants. grossier. Attitude insultante pour, à l'égard d'autrui. Paris « que je trouvais pire que laid, insultant pour ma douleur » (Stendhal).

insultant, insultante adjectif Qui contient ou constitue une insulte : Des propos insultants.insultant, insultante (synonymes) adjectif Qui contient ou constitue une insulte
Synonymes :

insultant, ante
adj. Qui constitue une insulte. Insinuation insultante.

⇒INSULTANT, -ANTE, adj.
A. — [En parlant d'une pers.] Qui porte atteinte à l'honneur ou à la dignité de quelqu'un par ses actes ou ses paroles. Personnage insultant. Ah! tu crois qu'(...) À sa suite l'on peut traîner la jeune fille Qui pour nous a perdu pays, honneur, famille, La livrer au mépris de ce monde insultant (DUMAS père, Christine, 1830, II, 7, p. 237). Le jeune Renan si insultant, âpre et dur, en Orient reconnaît le sein de sa nourrice (BARRÈS, Cahiers, t. 1, 1897, p. 150).
B. — [En parlant de propos, d'un comportement] Qui constitue une atteinte à la dignité (de quelqu'un) ou une marque d'irrespect, de mépris (envers quelque chose ou quelqu'un). Synon. offensant, outrageant, insulteur. Attitude, comportement, luxe insultant; chanson, discours, parole, refrain insultant(e); sarcasmes insultants. Manières insultantes (Ac.). Stephen regarda son ennemi; sa physionomie avait quelque chose de si insultant, de si platement vain, de si bêtement orgueilleux, qu'il répondit en haussant les épaules (KARR, Sous tilleuls, 1832, p. 93). J'ai eu le cœur en deuil le matin où, en dépliant L'Espoir, j'ai vu imprimées les deux lettres où ils échangeaient Henri et lui des désaveux insultants (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 402) :
On l'attendit, toute la matinée. On le chercha, tout le jour. Jacqueline, cachant sous l'indifférence un frémissement de colère, affecta avec une ironie insultante de compter son argenterie.
ROLLAND, J.-Chr., Amies, 1910, p. 1188.
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Hôte de Saint-Pétersbourg, il [Joseph de Maistre] écrit n'étant qu'à un pôle. Le tranchant, l'arrogant, l'insultant, percent à chaque rencontre dans cette pensée éminente (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 3, 1848, p. 181).
Prononc. et Orth. : [], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1718. Fréq. abs. littér. : 261. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 453, b) 246; XXe s. : a) 508, b) 285.

insultant, ante [ɛ̃syltɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. V. 1690, Bossuet; p. prés. d'insulter.
1 (Choses). Qui constitue une insulte. Injurieux, offensant, outrageant. || Paroles, propos insultants. Grossier (→ Contradictoire, cit. 2). || Air insultant; raillerie, moquerie, morgue insultante. Arrogant, insolent (→ Garer, cit. 5).Qui est ressenti comme un défi.Insultant pour…, à l'égard de… || Son attitude est insultante pour nous.
1 J'entrai dans Paris, que je trouvai pire que laid, insultant pour ma douleur (…)
Stendhal, Souvenirs d'égotisme, I.
2 Crois-tu donc que je n'aie pas été atteint jusqu'au fond du cœur par l'insultante politesse avec laquelle elle me faisait mesurer la distance idéale que la noblesse met entre nous ?
Balzac, l'Interdiction, Pl., t. III, p. 14.
3 (…) le rire insultant de la frivolité triomphante.
Renan, Questions contemporaines, Œuvres, t. I, p. 216.
2 Vieilli. (Personnes). Qui insulte; agressif dans son comportement; insolent. || Foule insultante (Voltaire, Tancrède, III, 7). || « Le jeune Renan si insultant, âpre et dur… » (Barrès, in T. L. F.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • insultant — insultant, ante (in sul tan, tan t ) adj. Qui insulte. •   C est au milieu de cette amère et insultante dérision que Dieu le chassa [Adam] du paradis de délices, pour travailler à la terre d où il a été pris, BOSSUET Élév. sur myst. VI, 14.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INSULTANT — ANTE. adj. Qui insulte. Il ne se dit que Des choses. Discours insultant. Air insultant. Procédé insultant. Un insultant mépris. Paroles insultantes. Manières insultantes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • insultant — A consultant who criticises negatively is an insultant. He s not a consultant, he is an insultant …   Dictionary of american slang

  • insultant — A consultant who criticises negatively is an insultant. He s not a consultant, he is an insultant …   Dictionary of american slang

  • Insultant — Insulte Insultes représentées dans la BD. Le premier texte en français mentionnant des insultes qui nous soit parvenu est La Chanson de Roland au XIe siècle et sont adressées aux Sarrasins …   Wikipédia en Français

  • insultant — in|sul|tant Mot Agut Adjectiu invariable …   Diccionari Català-Català

  • insultant(s) — nickname for overpaid consultant(s) …   Eponyms, nicknames, and geographical games

  • insultant(s) — nickname for overpaid consultant(s) …   Eponyms, nicknames, and geographical games

  • insultant — adj., injurieux, outrageant, offensant : ke fâ injura <qui fait injure> (Albanais.001), k arkan ne <qui insulte> (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • insultant — insultˈant adjective (rare) Insulting • • • Main Entry: ↑insult …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”